AISLF Tunis 2021

Plénière axe 3 : conférence de M. Mohamed KERROU

Diffusion le 14 juillet à 9h (heure de Tunis)

Photo DR

Mohamed Kerrou est professeur de sciences politiques à la Faculté de droit et des sciences solitiques de l’université de Tunis El-Manar. Spécialiste de sociologie politique et de sociologie religieuse, ses champs d’enquêtes et de publication sont divers et portent notamment sur la sociologie de l’islam dans ses pratiques rituelles, ordinaires, urbaines et genrées et sur la sociologie de l’islam politique dans ses déclinaisons sécularisées, réformistes et radicales. Mohamed Kerrou s’est également penché sur la question des mobilisations de masse, des révolutions et des printemps arabes et de leurs suites. Il est l’auteur de cinq monographies, dont Tunisie, l’Autre Révolution. Essai sur les transformations politiques (2018) et Hijâb. Nouveaux voiles et espaces publics (2010). Il a dirigé huit ouvrages, dont L'Autorité des Saints. Perspectives historiques et anthropologiques en Méditerranée Occidentale (1998) et D’islam et d’ailleurs. Hommage à Clifford Geertz (2008). Il a publié plus de cinquante articles et chapitres d’ouvrages et contribué à un film documentaire sur Le retour de Bourguiba.

La révolution, l’oasis et le printemps arabe

Mohamed KERROU, professeur, faculté de droit et de sciences politiques, université de Tunis El Manar, Tunisie

Résumé : Comment interpréter, du point de vue de la critique sociale, la révolution tunisienne et le printemps arabe ? Quelles institutions et dispositifs structurent l’imaginaire social de l’avènement d’un nouvel ordre moral et politique prôné par le slogan « le peuple veut… » ? Quels sont le statut et la portée symbolique de l’expérience de l’Oasis de Jemna (sud-ouest tunisien) prônant une économie sociale et solidaire ? Quel est l’avenir des mouvements sociaux de protestation et d’indignation contre les régimes autoritaires ?
Autant de questions qui se posent et s’imposent à nous, confrontés que nous sommes à l’actualité dynamique d’un monde de plus en plus globalisé et soucieux de trouver des outils et des paradigmes qui soient utiles pour la compréhension tout en contribuant au renouvellement des sciences sociales.


VOIR LA SÉANCE