AISLF Tunis 2021

Plénière Modernités tunisiennes : conférence de Mme Kalthoum MEZIOU

Diffusion le 15 juillet à 16h (heure de Tunis)

Photo DR

Kalthoum Meziou est professeure de droit, ancienne doyenne de la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l'université de Carthage, membre de l'Académie Beit El Hikma et de l'Académie internationale de droit comparé.

Féminisme d'État et vécu des femmes

Kalthoum MEZIOU, professeure émérite, faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, université de Carthage, Tunisie
Membre de l'Académie Beit al-Hikma

Résumé : Au moment de l'Indépendance, le maître-mot était modernisation. Pour les autorités de l'époque, la modernisation de la société passe nécessairement par celle de la cellule familiale et la modernisation de la famille par la reconnaissance des droits des femmes.
Un véritable féminisme d'État est mis en place, des lois sont promulguées, des institutions mises en place… tout ce système tendant vers une plus grande égalité entre hommes et femmes.
Plus de soixante après, quel est le bilan? Quel est l'impact de ce volontarisme étatique sur les mentalités et les pratiques, sur le vécu des femmes ? Mais aussi quel est l'impact de la Révolution sur le système mis en place, le changement du système sociopolitique modifie-t-il la donne ? Si le dispositif législatif n'a pas changé, en est-il de même des pratiques ?


VOIR LA SÉANCE