AISLF Tunis 2021

Plénière conclusive : conférence de Mme Sylvie AYIMPAM MBUESELIR

Diffusion le 16 juillet à 11h (heure de Tunis)

Photo DR

Sylvie Ayimpam est docteur en sciences politiques et sociales de l’Université catholique de Louvain. Ses recherches articulent la socio-économie à la socio-anthropologie, et ses terrains de recherche se distribuent entre l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest. En partant de son intérêt pour l’économie, elle travaille actuellement sur les phénomènes informels et la régulation sociale. Ses publications scientifiques portent sur des sujets très divers, y compris son intérêt récent pour les formes de violence liées aux contextes actuels d'interconnexion et d'incertitude (internet, téléphone mobile, services financiers mobiles). Elle est notamment l’auteur de l’Économie de la débrouille à Kinshasa : informalité, commerce et réseaux sociaux (Karthala, 2014). Elle a récemment dirigé l'ouvrage collectif Aux marges des règles et des lois : régulations informelles et normes pratiques en Afrique (Academia, 2019).

Enjeux normatifs et économies morales dans les sociétés postcoloniales. La régulation informelle en Afrique aujourd’hui

Sylvie AYIMPAM MBUESELIR, chercheure affiliée, institut des Mondes africains, Aix-Marseille université et Maison méditerranéenne des sciences de l'Homme, France

Résumé : Cette conférence propose une réflexion sur les enjeux de la régulation informelle dans des sociétés multiculturelles en situation de pluralisme normatif. Elle pose la question du « vivre ensemble » lorsque l’État est faible et que les régulations sont multiples et concurrentes.


VOIR LA SÉANCE